Guerre en Ukraine : les artistes annulent tour à tour leurs concerts en Russie

Face à la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les réactions sont immédiates. En guise de soutien au peuple ukrainien, des artistes comme Franz Ferdinand, Green Day, Iggy Pop, Yungblud ou Louis Tomlinson annulent leurs concerts prévus à Moscou ou Saint-Pétersbourg dans les mois à venir. Depuis, Nick Cave, alt-J, Björk ou Placebo ont également annoncé ne pas se produire en Russie.

Alors que le conflit entre la Russie et l’Ukraine se poursuit, les actions se multiplient pour boycotter le pays dirigé par Vladimir Poutine. Ainsi, les Russes ne participeront pas à l’Eurovision 2022 tout comme à la prochaine Coupe du Monde de football, tandis que les studios de cinéma Warner, Sony et Disney annoncent cesser de sortir leurs films sur le territoire russe jusqu’à nouvel ordre. Sous l’impulsion de ce mouvement de contestation, les artistes musicaux rayent tour à tour l’étape russe de leurs tournées respectives en soutien au peuple ukrainien. « Je ne vois pas comment ces concerts pourraient avoir lieu. L’Ukraine est une zone de guerre active donc il est impossible de faire des concerts là-bas et avec la Russie (…) les artistes ne veulent pas être vus comme soutiens des actions du gouvernement » décrivait ce week-end l’agent de Paradigm Agency Geoff Meall à Variety.

Il avait vu juste : depuis quelques jours, les annulations de concerts se succèdent. Après le rappeur russe Oxxxymiron, Green Day a annoncé que le concert prévu au Spartak Stadium de Moscou le 29 mai n’aura pas lieu. « Nous sommes conscients que ce n’est pas le moment pour des concerts de rock en stade, c’est plus gros que ça » confessent les rockeurs américains sur Instagram. Idem du côté de Franz Ferdinand, qui devait donner deux concerts à Saint-Pétersbourg puis à Moscou les 29 juin et 1er juillet. « L’unique raison de [cette annulation] est l’invasion de l’Ukraine par la Russie » affirme le groupe de rock écossais, qui a toujours clamé son amour de l’art et de la littérature russe : « Depuis que nous avons joué là-bas il y a 17 ans, nous avons construit une relation riche et profonde avec nos fans russes. Depuis jeudi matin, nous avons parlé à certains de nos amis russes et avons vu une opposition unanime à cette violence et une solidarité avec nos amis ukrainiens. Nous savons que savons que vous savez la folie des dirigeants de votre pays. Nous savons que vous ne voulez pas la guerre. Nous non plus ». Malgré cette situation épineuse, Franz Ferdinand dit encore avoir « la flamme de l’optimisme » et espère pouvoir « y retourner à une époque pacifique pour partager tous ensemble la joie de la musique ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright 2021 Alquier Productions LTD